Experts
Michaël
MANUEL
Michael.Manuel@snv.jussieu.fr
UMR 7138 CNRS UPMC MNHN IRD, Université Paris VI, Paris
Disciplines
Infrastructures
Databases
Bibliography
Resources
Introduction
Les cténophores ou cténaires sont des organismes marins représentés par près de 150 espèces, répandus dans tous les océans du monde. Certaines de leurs particularités physiologiques ainsi que la position phylogénétique de ce phylum (en dehors du clade des Bilateria) en font un groupe clé pour comprendre l’évolution de certains attributs des plans d’organisation animaux comme la symétrie du corps, le système neuro-sensoriel ou encore celle le mésoderme. L’existence d’espèces invasives au sein de ce groupe a conduit à une augmentation du nombre d’études d’écologie marine qui leur sont consacrées. Enfin, de par leurs extraordinaires capacités de régénération, ils représentent aussi d’excellents modèles pour l’étude des propriétés des cellules souches et de la détermination de lignages cellulaires. Un des cténaires les plus répandus est Pleurobrachia pileus, appelé aussi groseille de mer (sea gooseberry). Pleurobrachia pileus est une espèce planctonique qui se déplace grâce aux battements de ses palettes ciliées. Certains aspects de son développement en font un modèle attractif pour les embryologistes. Aujourd’hui, les recherches sur Pleurobrachia pileus s’orientent vers des études de profils d’expression de gènes et de génétique fonctionnelle. La position phylogénétique des cténaires est controversée, mais une étude récente de phylogénomique les positionne en groupe-frère des cnidaires, remettant au goût du jour l’ancien groupe des « coelentérés » (cnidaires + cténaires).
Reproduction
General
Tools