Experts
Fabien
NOGUE
Fabien.Nogue@versailles.inra.fr
Institut Jean-Pierre Bourgin, Versailles,
Benoît
MENAND
benoit.menand@univmed.fr
Laboratoire de Génétique et Biophysique des Plantes, Marseille
Disciplines
Infrastructures
Databases
Bibliography
Resources
Introduction
Bien que les lignées des mousses et des plantes vasculaires aient divergé depuis plus de 400 millions d’années, elles partagent des processus génétiques et physiologiques communs. Une étude comparative entre des représentants de ces deux lignées peut donner un aperçu des mécanismes évolutifs qui ont mené à la complexité des plantes modernes. C’est dans ce contexte que Physcomitrella patens (P. patens) est utilisée en tant qu’organisme modèle. P. patens est l’un des rares organismes pluricellulaires connus présentant un fort taux de recombinaison homologue. Cette caractéristique permet la transgenèse ciblée : les chercheurs peuvent insérer une séquence d’ADN exogène à une position spécifique du génome. La possibilité de transgenèse ciblée, en complément d’études de génétique et génomique comparées avec d’autres plantes, permet d’élucider la fonction de certains gènes dans le développement et l’évolution des plantes. Enfin, P. patens est de plus en plus utilisée en recherche biotechnologique afin d’identifier des gènes permettant d’augmenter le rendement de récolte de cultures ou d’améliorer la santé humaine par exemples.
Reproduction
General
Tools