Experts
Sylvie
MAZAN
smazan@sb-roscoff.fr
UMR 7150, Station Biologique de Roscoff
Disciplines
Infrastructures
Databases
Bibliography
Resources
Introduction
La lamproie marine, ou Petromyzon marinus (P. marinus), est un vertébré agnathe (dépourvu de mâchoires), appartenant au groupe des pétromyzontidés, qui regroupe moins de quarante espèces. Elle présente une corde, une bouche arrondie garnie de pointes, un squelette cartilagineux et des vertèbres rudimentaires. Sa morphologie générale rappelle celle de l’anguille (corps allongé dépourvu d’écailles), mais avec une taille nettement supérieure (70 cm-1 m). Cette espèce présente une distribution géographique large en Europe et en Amérique du Nord et son maintien en laboratoire pendant les périodes de ponte est aisé. Les pontes sont très abondantes mais saisonnières et les embryons peuvent être maintenus en laboratoire jusqu’au stade prolarve. Compte tenu de la complexité du cycle de vie (espèce migratrice) et de la durée des stades larvaires (plusieurs années), cette espèce ne fait actuellement l’objet d’aucun élevage. Elle est actuellement le modèle de référence chez les cyclostomes (myxines et lamproies), groupe frère des vertébrés à mâchoires. Cette position phylogénétique, en fait une espèce d’un intérêt majeur pour comprendre l’origine des vertébrés, et de façon plus générale, dans toute approche comparative systématique à l’échelle des vertébrés. Les approches fonctionnelles possibles chez cette espèce comprennent la perte de fonction de gènes via injection d’oligonucléotides antisens de type morpholinos et l’expression transitoire de gènes rapporteurs ou de vecteurs de surexpression
Reproduction
General
Tools